Aller au contenu principal

BUT Mesures Physiques - Formation initiale

Il se prépare en 3 ans après le bac dans un IUT (Institut Universitaire de Technologie). Une structure interne à l'université.

Condition d'accès


Le département Mesures Physiques accueille des étudiant(e)s titulaires : 

  • Du baccalauréat général, avec des spécialités en sciences physiques, en mathématiques ou (spécialité ou option math complémentaire) en sciences de l’ingénieur
  • Du baccalauréat STL (mention Sciences physiques et chimiques en laboratoire), 
  • Du baccalauréat STI2D (toutes options).

L'admission se fait sur ParcourSup. Le recrutement en BUT est sélectif : l’algorithme de classement tient compte des résultats scolaires de l’élève dans les matières importantes pour cette formation : mathématiques, les sciences physiques et de l’ingénieur, mais aussi le français et l’anglais. La lettre de motivation, la fiche Avenir ainsi que les appréciations portées sur les bulletins de classe de première et de terminale pourront aider le candidat à remonter dans le classement.

Objectifs


Le technicien supérieur “Mesures Physiques” exerce son métier en laboratoire, en production ou en bureau d’études. Les domaines couverts sont très divers : recherche et développement, contrôle, tests et essais, métrologie, qualité, production et industrialisation, maintenance, technico-commercial, etc.

 Les métiers liés aux Mesures Physiques sont toujours en évolution et ne sont pas cloisonnés. Ils consistent par exemple à réaliser des mesures en dominant totalement les paramètres de fonctionnement des systèmes, de la prise de mesure à la commande des actionneurs ; à interpréter, analyser les résultats, effectuer les calculs liés aux mesures ; à assurer la maintenance et assister d'éventuels utilisateurs du système ; à concevoir et réaliser avec l'assistance d'un ingénieur un nouveau système industriel.

Compétences


Dans le cadre du passage au BUT, nous proposerons 3 parcours à nos étudiants :

  • Techniques Instrumentales
  • Matériaux et Contrôles Physico-Chimiques
  • Mesures et Analyses Environnementale.
     

Les points forts de la spécialisation « instrumentation » concernent les capteurs, qui permettent de transformer une grandeur physique en grandeur électronique. L’électronique et la micro-informatique industrielle permettent de traiter le signal issu du capteur et l'information contenue dans ce signal.

Les points forts de la spécialisation « matériaux » sont la connaissance et l’usage des techniques d'élaboration et de caractérisation des matériaux. Les matériaux étudiés vont des métaux et alliages aux matériaux plastiques et composites, avec des applications variées, mécanique, chimie en passant par les matériaux pour l'électronique.

Les points forts de la spécialisation « Mesures et Analyses environnementales » sont la conception de méthodes d'analyse en lien avec le développement durable ou l'environnement ainsi que le pilotage de projets de mesures répondant à de fortes contraintes environnementales ou énergétiques.

Les enseignements

Les enseignements sont organisés dans la plupart des matières sous forme de :

  • Cours magistraux en amphi de 1h15.
  • Travaux dirigés (TD) de 1h30 par groupe de 28 étudiants au maximum
  • Travaux pratiques (TP) de 3 à 5h par groupe de 14 étudiants au maximum. Le travail s’effectue généralement en binôme.

Une semaine classique de S1 (1er semestre) est ainsi composée de cours magistraux en amphithéâtre (tout la promotion), de séances de travaux dirigés (TD) en groupes de 28, et de séances de travaux pratiques (TP) en demi groupes de 14, ainsi qu’un créneau d’évaluation.

Les enseignements ont une forte composante expérimentale qui permet à l’étudiant de bien comprendre les concepts physiques étudiés. Ces aspects expérimentaux sont complétés par des projets effectués en petits groupes, pour développer les compétences techniques et l’autonomie.

Contrôle continu

Les connaissances sont évaluées tout au long du semestre : des devoirs surveillés et des interrogations écrites sont organisés régulièrement.

Les compétences expérimentales sont également évaluées très régulièrement, par l’intermédiaire d’un compte-rendu à chaque séance de TP et d’une épreuve individuelle de partiel de TP.

Les projets tutorés et les stages sont évalués à l'aide d'un suivi continu, d’un rapport et d’une soutenance orale.

Durée de la formation

Le BUT se prépare en trois ans mais l’ancien diplôme de DUT (diplôme universitaire de technologie) sera délivré à l’issue de la deuxième année. À partir du troisième semestre, l’étudiant approfondira l’un des parcours proposés, comme les Techniques d’Instrumentation (TI), Matériaux et Contrôle Physico-Chimique (MCPC) ou Mesures et Analyses Environnementales.

 

 

Programme et horaires

Le programme du BUT Mesures Physiques couvre les grands domaines de la physique : électricité, électronique,
thermique, matériaux, mécanique, mécanique des fluides, optique, instrumentation, informatique...
Le descriptif des trois années de formation du BUT MP d'Orsay est disponible dans ce document .

 

 

Stage

Deux stages gratifiés doivent être effectués au cours du BUT : le premier, d’une durée de 11 semaines, au cours de la deuxième année et le deuxième, d’une durée de 15 semaines, au cours de la troisième année. Ces stages peuvent être réalisés aussi bien au sein d’une entreprise que dans un laboratoire de recherche. Ces stages, à forte composante expérimentale, permettent de mettre en pratique une ou plusieurs disciplines enseignées dans la formation. Ils sont évalués par un rapport et une soutenance orale. Tous les étudiants sont suivis par un tuteur enseignant pendant leurs stages.

Il est possible d’effectuer un stage à l’étranger. L’IUT a notamment signé des accords-cadres avec des universités en Chine et au Cambodge permettant l’échange de stagiaires.

Calendrier des stages

Relations internationales

Les étudiant.es ont la possibilité de faire leur stage de BUT2 et / ou de BUT3 à l'étranger (Angleterre, Norvège, Chine, Colombie, Cambodge...).

Dans le cadre d'un partenariat, il est également possible de faire le BUT3 à l'ETS (Montréal, Canada). Un programme spécifique a été conçu pour chacun des trois parcours du BUT Mesures Physiques. À l'issue de cette année à l'étranger, les étudiant.es peuvent soit revenir en France pour continuer leurs études ou s'insérer professionnellement soit continuer leur cursus à l'ETS.

Poursuites d'études

 

Le BUT est un diplôme validant une formation universitaire et permettant une insertion professionnelle directe.
Néanmoins, le caractère très généraliste de la spécialité Mesures-Physiques fait qu'une large partie des diplômés s'oriente vers des poursuites d'études.
Le recrutement dans les formations post BUT est réalisé très majoritairement sur la base du dossier universitaire du candidat. Ce dossier comporte notamment un avis de poursuites d’études qui est émis de manière collégiale par l’équipe pédagogique et qui reflète les résultats de l’étudiant et le potentiel détecté au cours de sa formation.
La première promotion de BUT Mesures-Physiques sera diplômée en 2024. Les informations répertoriées ci-dessous correspondent aux poursuites d'études POST-DUT.
On distingue plusieurs catégories de poursuites d’études illustrées avec des exemples (liste non exhaustive) :

  • Recrutement en première année du cycle ingénieur au sein d’une école d’ingénieur, 
    • soit sous statut étudiant (Réseau des INSA, Réseau des UT, Réseau Polytech, IOGS, IMT Atlantique, IMT Lille, INP Grenoble, INP Toulouse,  INP Bordeaux, Arts et Métiers Paristech, ESIEE, ESILV, EiCESI,…) 
    • soit sous statut apprenti (CentraleSupelec, Centrale Lyon ou Nantes (diplôme de spécialisation), Mines de St Etienne (diplôme de spécialisation), ISUPFERE-Mines Paristech, ENSTA Paristech, ENSTA Bretagne, ISAE, CNAM, CESFA BTP, …)
  • Recrutement dans une formation universitaire dite générale (admission en L2 ou L3 selon le niveau atteint en fin de DUT) avec l’idée de poursuivre à bac + 5 par la suite - notamment L3 de l’Université Paris Saclay (Physique, Interface Physico Chimie, E3A) 
  • Recrutement dans une formation universitaire professionnalisante (admission en Licence Professionnelle, sous statut apprenti) avec l’idée de suivre une spécialisation sur une seule année. 
  • Recrutement en classe préparatoire Adaptation Technicien Supérieur (prépa ATS) : formation non diplômante dans un lycée qui permet de se préparer à certains concours d’écoles d’ingénieurs. 
  • Recrutement dans le cadre d’une réorientation (Concours Passerelle vers des écoles de commerce, etc…)

Tous les profils de diplômés de DUT MP sont recherchés mais le processus de sélection dépend fortement de l’établissement recruteur et il est évident que les formations les plus sélectives ne s’adressent qu’à une partie des diplômés.
La création du diplôme de BUT est susceptible de modifier les poursuites d'études offertes à un(e) étudiant(e) d'IUT à la fin de la 2ème année ou à la fin de la 3ème année.
 

 

Promotions diplômées sous statut étudiant :

 

 Dans le détail :